Vendre sa production d’énergie solaire : Pourquoi ? Comment ?

Derniers articles

Vendre-sa-production-d_énergie-solaire-l-Silicéo

Lors de nos trajets en voiture, le long des autoroutes et des nationales françaises, nous apercevons régulièrement des hangars agricoles, des résidences, des sites industriels voire des ombrières de parking avec des panneaux photovoltaïques en toiture. 

Dans la plupart des cas, l’énergie solaire produite par ces panneaux est vendue et injectée sur le réseau. 

Comment ça marche ? 
Quel gain attendre lorsque l’on devient producteur d’électricité ? 
Ces investissements sont-ils rentables ?

En préambule, il est important de rappeler que la vente d’électricité produite par une installation photovoltaïque est réglementée, les modalités administratives et économiques des projets sont encadrées. En effet, le prix de vente de l’énergie est fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE – Open Data – CRE) soit par un mécanisme de révision trimestrielle du tarif réglementé pour les puissances installées inférieures à 100 kWc soit par un mécanisme d’appels d’offres spécifiques pour les puissances de plus de 100 kWc (selon les seuils réglementaires actuels). 

Il est important de noter que la réglementation évolue sur ces points et qu’avant toute réflexion sur votre projet, la consultation d’un professionnel expérimenté est une étape incontournable !

Le contrat de vente d’électricité est systématiquement signé avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA) pour une durée de 20 ans (pour les installations inférieures à 500 kWc) et bénéficie d’une indexation annuelle. Le tarif d’achat est ainsi garanti par l’acheteur obligé avec lequel vous contractualisez un engagement dans la durée, assurant la pérennité et la rentabilité de votre investissement.

Le producteur d’électricité solaire dispose ainsi d’un revenu additionnel garanti, il facture sa production directement à EDF OA et perçoit à périodicité fixe le bénéfice de sa vente d’énergie.
A titre d’exemple, le revenu généré par une installation de 100 kWc (soit environ 550 m² de toiture) peut être estimé début 2021 à 10 000 € par an.

En fonction du dimensionnement de votre projet, les niveaux de rentabilité peuvent varier mais en optimisant votre installation, le retour sur investissement de votre centrale photovoltaïque sur bâtiment est généralement compris entre 8 et 10 ans

Vous disposez de surfaces de toitures, envisagez la construction d’un nouveau bâtiment agricole, industriel ou tertiaire, pensez au photovoltaïque !

edf-oa-solaire-espace-producteur-client-mon-compte
Article précédent
La vente d’électricité solaire : un levier pour financer votre bâtiment agricole
Article suivant
Parlons recyclage
Menu